Déjeuner dominical chez Mamie et balade digestive au Plan d’eau de Metz

Mamie m'a dit, Metz
Rabelais a vécu à Metz ! Il y a pratiqué son métier premier, la médecine, quelques années après avoir écrit son roman Pantagruel. Ce dernier est connu et reconnu pour son féroce appétit, qui a justifié qu’on donne son nom aux énormes et interminables repas : les repas pantagruéliques. J’ai trouvé une adresse qui fait honneur à ce gai personnage : Mamie m’a dit, un restaurant situé au 22 Place de Chambre à Metz. Mamie m’a dit propose des brunchs dominicaux pour à peine 20 euros. Lecteur gourmand, je t’emmène en dégustation, puis en balade dans Metz pour éliminer tout éventuel abus !

Mamie reçoit du monde, de 7 à 77 ans !

Voilà quelques temps que je passais devant la façade rouge de Mamie m’a dit. Chaque fois, je me promettais de venir un dimanche midi découvrir le brunch. Une première venue un samedi de septembre, entre deux visites du Patrimoine de Metz, m’avait permis d’en découvrir l’ambiance sympathique et la décoration de brocante, ainsi que les copieux plats traditionnels. La visite d’un de nos cousins à Metz a été le prétexte rêvé pour aller déjeuner chez Mamie. Déjeuner chez Mamie entre cousins : quoi d’inhabituel pour un dimanche ?!?
Restaurant Mamie m'a dit, MEtz
Restaurant Mamie m’a dit, Metz
Nous nous sommes présentés vers midi et avons eu une sueur froide lorsque la serveuse nous a demandés si nous avions réservé, avant de nous recommander de le faire les prochaines fois. Le temps lui a donné raison ! A 13h, toutes les tables étaient occupées : couple de copines venues profiter de l’impressionnant buffet de desserts, ou familles entières avec jeunes enfants, venues se regrouper autour d’une table de 16 personnes. Installés sur les banquettes du fond, nous avons pu garer notre grosse poussette et amener une chaise bébé devant la table.

Une atmosphère d’antan chez Mamie

Chez Mamie, tout est ancien ! Le décor est composé d’un mobilier en bois massif avec de confortables banquettes au fond du restaurant, et d’étagères supportant des collections de cruches, moulins à café et carafes. Ces collections à la fois riches et rustiques ne sont pas sans me rappeler la vieille petite maison normande de ma propre Belle-Mamie… Des tableaux, des portraits en noir et blanc, de vieilles photographies de Metz, ainsi que des ardoises présentant les menus ou cartes des boissons, sont accrochés aux murs d’un rouge bien chaud.
chez Mamie m'a dit, Metz
chez Mamie m’a dit, Metz
chez Mamie m'a dit, Metz
Chez Mamie m’a dit, Metz
Grâce aux photos, on voit Metz comme elle était il y a cent ans. La cour du Marché couvert était fermée par une grille, tandis que la Place Saint Etienne était occupée par un petit bâtiment. La grille et le bâtiment ont été supprimés depuis pour laisser place à la toute puissante automobile !
Photo ancienne du Marché couvert de Metz - chez Mamie m'a dit, Metz
Photo ancienne du Marché couvert de Metz – chez Mamie m’a dit, Metz
L’accueil est sympathique, le service efficace. La sobre chemise noire des serveurs est égayée par leur large sourire. On est bien chez Mamie !

Mamie est généreuse

Le mot d’ordre de ce brunch est « à volonté ! ». Le café, le thé, les jus de fruits, la charcuterie, le fromage, les crudités, les croissants, choux à la crème, tartes, cakes salés, cookies, madeleines, salades de crudités et de fruits, gaufres, cheesecake… sont vraiment à volonté. Je ne compte plus les allers-retours que nous avons faits à travers la salle jusqu’aux buffets situés sur le comptoir et sur des tables dressées à l’entrée du restaurant !
Buffet de fromages et charcuterie chez Mamie m'a dit, Metz
Buffet de fromages et charcuterie chez Mamie m’a dit, Metz
Les pâtisseries viennent d’une pâtisserie mosellane : Le Chalet gourmand, située route de Boulay à Noisseville et route de Pange à Colligny. Leurs croissants sont délicieusement croquants et légers – et heureusement ni fourrés ni recouverts d’une couche de sucre, comme souvent dans nos boulangeries locales. Les bouteilles de jus d’oranges et de pommes sont gardés bien au frais dans un saladier de glace et le barman les sert à la demande. Le café est servi dans des tasses très larges, et il est très bon (j’avais eu de mauvaises expériences à Paris de brunchs succulents et  / ou à volonté aussi, mais avec un café imbuvable !!). Enfin, ce que je préfère : le buffet de tartes aux framboises, à la rhubarbe, au sucre, ou plus rarement aux noix de pécan (mon péché mignon depuis mon année vécue au Québec, et que je ne trouve que très rarement dans les restaurants et les pâtisseries). Et les petits choux ne sont pas mal non plus !
Buffet de pâtisseries chez Mamie m'a dit, Metz
Buffet de pâtisseries chez Mamie m’a dit, Metz
La seule chose servie à table est l’assiette d’oeufs, dont il faut choisir la cuisine : oeufs sur le plat ou brouillés nature ou à la crème, et l’assaisonnement. Notre table s’est partagée entre assaisonnement à la forestière (avec des tomates et des champignons) et à l’anglaise (avec du bacon et du cheddar). Les oeufs sont servis avec les pommes de terre rôties au jus de poulet et au thym, la marque de fabrique des plats de Mamie m’a dit.
Carte des oeufs - Mamie m'a dit, Metz
Carte des oeufs – Mamie m’a dit, Metz
Oeufs sur le plat chez Mamie m'a dit, Metz
Oeufs sur le plat chez Mamie m’a dit, Metz

Après le déjeuner chez Mamie, départ pour une promenade digestive !

A la fin du brunch, j’ai le ventre si tendu que je supporte difficilement de porter Bébé, qui s’appuie de tous ses cinq kilos sur mon estomac ! Une grande marche digestive s’impose. Pendant que Mamie débarrasse la table, nous partons flâner sur les Quais de la Moselle en direction du Plan d’eau.
Nous descendons sur le chemin qui longe la rive du canal de la Moselle, en contrebas de la circulation automobile. Il y a tant à faire sur ce chemin ! Suivre la ligne rose au sol, qui indique le parcours de la course féminine Messine), nourrir les cygnes et les canards, croiser les pédalos, ramasser les feuilles les plus flamboyantes pour faire un chatoyant bouquet, prendre des clichés du Temple neuf qui se dévoile à mesure que les feuilles tombent. N’est-ce pas Gad Elmaleh ?
Vue sur le Temple Neuf, Metz
Vue sur le Temple Neuf, Metz
Vue sur l'île du Petit Saulcy et les locaux de l'Université de Lorraine
Vue sur l’île du Petit Saulcy et les locaux de l’Université de Lorraine

Lors de la construction de l’autoroute au tournant des années 1970, de la terre a été prise des bords du canal pour faire les remblais. La cavité a été envahie par la Moselle jusqu’à composer un vaste plan d’eau à la frontière de Metz et de sa voisine Longeville-lès-Metz. C’est ainsi qu’est né le Plan d’eau, devenu un lieu incontournable pour les familles, les runners, les pilotes de montgolfières pendant les Montgolfiades, et les estivants de Metz Plage. On ne peut se baigner, mais on peut y faire du pédalo, du kayak, ou se promener dans de petites embarcations à louer juste à l’entrée du Plan d’eau. Depuis la longue rive qui l’entoure, on peut contempler les bateaux de plaisance amarrés, s’avancer au milieu du lac au bout du ponton et simuler un plongeon, contempler les bâtiments bas de l’Université sur l’île du Petit Saulcy, saluer les kayakistes qui vont ranger leur embarcation.

Vues du Plan d'eau, Metz
Vues du Plan d’eau, Metz

dsc_3058

J’adore me retourner et contempler la Ville derrière l’imposant Moyen Pont. Avec sa porte japonaise rouge et ses praticiens de taï chi, le Plan d’eau est un lieu très zen de Metz.
 img_5985
Vues du Plan d'eau, Metz
Vues du Plan d’eau, Metz

Ensuite, nous remontons vers la Ville, qu’on ne peut encore deviner derrière les grands arbres. Il y a des marches à gravir pour rejoindre l’Esplanade, une promenade en hauteur créée lors du remblais des fossés de la citadelle au début du XIXème siècle.

Vue sur le Plan d'eau et le Mont Saint-Quentin, Metz
Vue sur le Plan d’eau et le Mont Saint-Quentin, Metz
L’automne est sublime à l’Esplanade, sous les tilleuls et les marronniers d’un jaune vif, qui se détache du jaune minéral de la Pierre de Jaumont du tribunal administratif. Jaumont est là, pas de doute, nous somme revenus en Centre Ville !
img_0244 img_0243
Vues sur l'Esplanade et le tribunal de Metz
Vues sur l’Esplanade et le tribunal de Metz

Une fois revenu à la Place de la République, on a le choix de poursuivre la promenade à pied dans les rues du Centre Ville, ou retrouver sa voiture au parking de l’Esplanade, ou encore rejoindre sa ligne de bus ou de Mettis. Sauf si la digestion du brunch de Mamie n’est pas terminée… 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *