Metz à pas d’enfant

vacances-metz-activités-enfants

Dans ma découverte des lieux de Metz et ses environs, mes deux meilleurs compagnons sont mon smartphone (pour immortaliser mes émerveillements sur l’icloud et instagram, ou encore pianoter quelques idées et trames d’articles sur Evernote pour ce blog) et ma fille. – Et oui, signe des temps, en tant que mère du XXIème siècle je cite bien ces deux compagnons dans cet ordre !

En plus des week-ends, je passe en effet toutes les journées des lundis et mardis avec ma fille de deux ans et demi, qui réclame surtout des sorties au toboggan dans les parcs ou dans le salon de son copain Thomas (le fils de ma meilleure amie de collège, que j’ai retrouvée à Metz), au « manège » (comprendre manège) et à la « miédothèque » (comprendre ludothèque).
Après deux mois à Metz, voici quelques bons plans que mon amie Elodie m’a fait découvrir ou que j’ai trouvés pour distraire ma fille et lui faire adopter Metz à elle aussi ! Je partage ce qui passionne ma fille dans chacun, et ce qui me passionne moi aussi !
D’abord, les bons plans en plein air. Car le temps beau et doux à Metz depuis mon arrivée en avril nous a permis de passer beaucoup de temps dehors !

Le Plan d’eau

Grand espace de verdure et d’eau qui isole le centre-ville de l’autoroute, le Plan d’eau attire les grands par ses étendues de pelouse, les petits par ses espaces de jeux, et les petits comme les grands par la mise à disposition de pédalos et de bateaux à moteur.
Le Plan d'eau de Metz
Le Plan d’eau de Metz
Ce qui la passionne : les pédalos et les bateaux de plaisance, à condition qu’on lui promette de monter dessus un jour…. mais surtout : le très grand espace de jeux pour enfants, qui comprend notamment une balançoire à trois places, dont une nacelle pour les tout petits. Dommage que nous ne soyons pas venus aux horaires d’ouverture du manège situé non loin de là et soigneusement protégé par des grilles !
Ce qui me passionne : déguster une glace banane vanille ou framboise – vanille aux morceaux de cookies dans le petit kiosque restauration situé à côté des balançoires et des toboggans, en admirant l’horizon d’eau, de bateaux, de ciel et d’arbres, dont dépassent les clochers de la cathédrale et du Temple Neuf.

La Place Saint-Louis

Cette place est une étape obligée entre la gare et le vieux quartier commerçant, pour se restaurer et pour flâner, car elle a un charme fou. On y trouve plein de restaurants et… un vieux manège de chevaux de bois.

 

Manège de la Place Saint-Louis, MetzManège de la Place Saint-Louis, Metz
Ce qui la passionne : le manège, bien sûr ! C’est un très joli manège ancien avec de vieilles voitures, qui agrémente parfaitement la Place Saint-Louis. Testé et approuvé par ma fille dès notre première visite à Metz en juillet dernier !
Ce qui me passionne : admirer les arcades de style toscan et le panorama de cette place atypique, toute en longueur, dont les grandes terrasses n’altèrent en rien l’immensité et le calme.

Le Petit train

Ce petit train touristique traverse les vieux quartiers de Metz en 45 minutes, avec un commentaire des monuments et de l’histoire de Metz. Le départ se fait toutes les heures depuis la Place d’Armes, entre la Cathédrale et la Mairie… Le départ ne se fait qu’à condition que 10 personnes minimum soient intéressées pour faire la balade.
Le Petit train de tourisme de Metz, qui prend son départ au pied de la Cathédrale Saint-Etienne
Le Petit train de tourisme de Metz, qui prend son départ au pied de la Cathédrale Saint-Etienne
Ce qui la passionne : au début, monter dans ce joli train blanc qui lui fait de l’oeil chaque fois qu’elle traverse la Place d’Armes, puis sentir le roulement du train, et enfin pendant les dernières 35 minutes de trajet (sur les 45 prévues), réviser tous les branchements des casques audios accrochés au-dessus de nos têtes, censés ne servir qu’à nos amis touristes pour la visite commentée de quelques quartiers centraux de Metz.
Ce qui me passionne : au début, il s’agissait surtout de faire plaisir à ma fille qui a tellement envie de monter dans ce train et vérifier que je n’avais laissé aucun monument de côté dans les lieux à connaître à Metz. Puis j’ai apprécié la qualité des explications et le rythme de la promenade : le conducteur a ralenti aux bons endroits et aux bons moments pour que nous puissions découvrir et photographier à loisir les monuments commentés (le Palais du Gouverneur, notamment, qui se cache bien derrière les arbres hauts et denses de son parc !). J’ai amélioré mes repères dans les quartiers du Centre-ville, de Sainte-Croix, de l’Amphithéâtre, de la Nouvelle Ville et de la Gare. Et je me suis répétée pour la centième fois que Metz est décidément somptueuse !

Le Jardin botanique

A dix minutes à pied du coeur de la ville la Place de la République, le Jardin botanique est une véritable institution messine et présenté comme un lieu de visite incontournable à Metz.
Ce qui la passionne : plus que le toboggan (pourtant imposant!), ce sont le tourniquet, et surtout les rondins délimitant l’espace de jeux qui l’ont attirée. Elle a voulu faire plusieurs fois le tour de l’aire de jeux, juchée sur ces petits rondins. J’ai ainsi pu admirer son sens de l’équilibre… et tenir longtemps sa petite main dans la mienne. (Metz est encore plus agréable à traverser quand on a la main de son enfant dans la sienne…). J’avoue aussi qu’elle est allée cueillir directement quelques fleurs dans les bosquets à mon intention, et qu’il m’a fallu prendre sur mon coeur de mère attendrie pour la dissuader de le faire (Service Espaces verts de Metz, si vous me lisez… ;-)).
Ce qui me passionne : il y a différents espaces de jeux pour les enfants, ce qui est appréciable pour fuir un espace trop bondé ou varier un peu le décor ! Ils sont nichés au bout de jolies allées calmes et fleuries, c’est un régal pour les yeux, les oreilles et les narines !

Le canal de la Moselle

Je connais en particulier le tronçon du plan d’eau à l’Esplanade des thermes au bout du Pont Saint Georges (Allée des Moulins, Quai du Temple Neuf, Port de plaisance). Cette balade est magnifique, et nous fait longer le Temple Neuf et l’Université.
Les cygnes, hôtes du Canal de la Moselle
Les cygnes, hôtes du Canal de la Moselle
Ce qui la passionne : apporter plein de commentaires lorsque les cygnes font mine de venir à sa rencontre alors qu’ils viennent chercher à manger sur les berges, lorsque les pigeons se font nourrir par quelques âmes charitables depuis le Pont Saint-Georges, et lorsque Monsieur Canard (parfois accompagné de Madame) élit domicile sur les dalles de pierre de la fontaine du Jardin des termes (normalement réservées aux petits téméraires qui veulent traverser la fontaine en sautant d’une dalle à l’autre !). C’est sur ce chemin sur berges que nous comptons lui apprendre à se servir de son tout nouveau vélo, dans les jours à venir !
Ce qui me passionne : développer le sens de l’observation de ma fille et la faire profiter de toute cette nature citadine, ce qui était mon objectif principal en quittant Paris pou venir s’installer à Metz. Lorsque nous vivions à Paris et sortions de chez nous le matin pour parcourir les 300 mètres à pied qui nous séparaient de chez sa nounou, je lui demandais systématiquement la couleur du ciel pour l’inciter à lever la tête au-dessus des crottes et des chewing-gums sur les trottoirs, et plus haut que des rangées de voitures et d’immeubles. Désormais, nous avons tellement d’horizon lorsque nous sortons chez nous et franchissons le large Pont Saint-Georges, que j’ai perdu ce réflexe en arrivant à Metz.

Place Valladier

Nichée au coeur du grand ensemble de Pontiffroy, à l’abri de la circulation, cet espace nous ménage du calme et de belles surprises architecturales avec les ruines de l’église Saint Livier et l’église Saint Clément. Cet espace est une bonne halte entre l’arrêt de bus Saint Georges, près de la Moselle, et la Médiathèque Verlaine. Dommage que les horaires d’ouverture matinaux de la boulangerie (7 à 14h) ne lui permettent pas de servir le goûter ! En tout cas, la nature, les espaces de jeux et la proximité de la médiathèque sont d’ailleurs ce qui m’a convaincue d’emménager dans ce bout de quartier situé à côté du centre-ville et des îles.
IMG_5184 IMG_4881
Ce qui la passionne : le toboggan bien sûr !!! et la jeep sur laquelle les enfants peuvent monter, soit en conducteur, soit en passager (une place déjà moins prisée mais qui fait l’affaire en attendant que la place du conducteur se libère…), soit debout sur le rebord arrière ou le capot avant pour remuer la jeep et se mettre dans une ambiance Paris Dakar. Une jeep me direz-vous ? Et oui, Metz est une ville de petits militaires aussi !
Ce qui me passionne : m’asseoir sur un banc à l’ombre et admirer le paysage : la perspective vers l’église Saint Clément, l’ouverture vers le Pont Saint-Georges sous la barre d’immeubles, et la vision surréaliste des arbres épanouis dans les ruines de l’ancienne église Saint-Livier, avec les hautes branches qui sortent par les anciens cadres des vitraux. Heureusement, la Mairie vient de rajouter des bancs sur cet espace pour faire face à l’affluence de familles, mais aussi de badauds qui ont saisi toute la magie du lieu et viennent s’y reposer !
Même si Metz a gardé les pieds au sec, le département de la Moselle n’a pas échappé aux intempéries de la fin mai : la petite a donc enfilé son imperméable venu tout droit de Normandie, moi le mien au look « visite au Mont Saint Michel », et nous avons ensuite marché vite jusqu’à quelques endroits couverts mais tout aussi passionnants pour elle et pour moi !

Les Ludothèques

C’est mon amie Elodie qui m’a fait découvrir la ludothèque du LEAC (acronyme de Lieu d’Éveil Artistique Culturel). Située derrière la gare, elle a pris place dans un bâtiment tout neuf, la Maison de l’amphithéâtre qui fait partie du quartier éponyme, actuellement en construction. Lorsque j’ai trouvé porte close un lundi, jour de la fermeture, j’ai mouillé mes baskets jusqu’à la ludothèque de la Maison de la Petite Enfance, située rue du Wad Billy dans l’Ancienne Ville, où en attendant la remise de mon pass éveil, j’ai été acceptée en tant que visiteuse. Je reconnais mon ignorance : avant Metz je n’étais jamais entrée dans une ludothèque et la surprise a été d’autant meilleure quand j’ai découvert ce dont il s’agit !
Ce qui la passionne : la piscine à balles, le sable à modeler, les aimants dans la salle laboratoire… Et évidemment l’espace poupées où l’on retrouve de quoi jouer à la marchande, au restaurant, à la cuisine, à la ménagère, au bricolage, au maternage.
Ce qui me passionne : parmi les salles thématiques du LEAC, j’ai été amusée par la salle sensorielle du LEAC, où l’on se retrouve dans une salle sombre, illuminée de néons, avec un grand lit et une ambiance sonore atypique. Une salle de jeux qui semble plus adaptée aux grands qu’aux petits ! A la Maison de la Petite Enfance du Wad Billy, j’ai apprécié mes discussions avec le personnel de la ludothèque qui a pris le temps de faire ma connaissance et m’expliquer la philosophie des lieux : les jeux sont organisés selon le système ESAR (E comme Exercice, S comme Symbolique, A comme Assemblage, R comme jeu de Règles). J’aurai fait mon premier jeu de société avec ma fille, et perdu ma première partie face à elle !

La Librairie d’en face

Cette librairie jeunesse vient de fêter sa première année d’existence. C’est un paradis de jouets et de livres pour toutes les étapes de l’enfance. Nous y sommes restées une heure entière la première fois, et une grosse demi-heure la deuxième fois.
La Librairie d'en face, rue Ambroise Thomas à Metz
La Librairie d’en face, rue Ambroise Thomas à Metz
Ce qui la passionne : se dissimuler dans la « cacabane » en carton, qui est la maison de Pirouette Cacahouète à échelle d’enfant humain.
Ce qui me passionne : la gentillesse et la patience du vendeur, qui nous a laissé le temps de consulter de nombreux livres, tester les yoyos, et étudier tous les puzzles avant de fixer notre choix. Le lieu lui-même avec l’escalier monumental autour duquel s’organise la librairie, et la cohérence de la charte graphique, avec le motif Arlequin qu’on retrouve entre le logo, la décoration et les sacs.
Cet article est dédicacé à deux supers copines et mamans : Elodie, maman messine qui me fait découvrir ses bons plans, et Miss Paquet câlin, qui est déjà une championne pour dénicher des bons plans pour occuper les tout petits dans Paris le week-end, et qui sera la première copine à venir me voir à Metz – avec ses enfants, évidemment !
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *