Metz a relevé le challenge photos Flow2ans ! – semaine 4

flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz
Suite et fin de mon challenge photos sur Metz ! Vous rappelez-vous du principe ? En février, Flow Magazine proposait un thème différent par jour à sa communauté Instagram, et les challengers devaient réaliser une photo pour l’illustrer. Pour ma part, j’ai personnalisé ce challenge en le dédiant à des photos de Metz, ou prises à Metz. Et je suis restée inspirée jusqu’au bout du challenge, comme vous le verrez en découvrant les coulisses et les clichés de cette ultime semaine !

Mais d’abord, si vous voulez voir ou revoir les clichés précédents, rendez-vous ici pour la première semaine, là pour la deuxième semaine ou encore là pour la troisième semaine.

 

flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz

 

Jour 21 Retrouver son âme d’enfant

Ma fille est mon guide naturel pour m’aider à retrouver mon âme d’enfant à travers nos balades dans Metz. J’ai d’ailleurs déjà consacré des articles de ce blog à la découverte de Metz à travers elle ou avec elle : Metz à pas d’enfants, et 20 activités à faire avec les enfants pendant les vacances scolaires de février. Je suis donc allée chercher des photos de mes promenades avec elle. Je n’ai pas réussi à choisir entre les trois idées d’illustration qui me sont venues, j’ai donc poursuivi sur ma lancée de la troisième semaine et posté plusieurs clichés pour un même thème.

En voici une cet hiver au Parc du Pas du Loup, dans le quartier de Magny : elle adore ramasser des bâtons et se promener fièrement avec, en obligeant son père à faire de même. Je retombe en enfance devant cette scène puisque mon frère aimait lui aussi se promener avec à la main le bâton le plus long qu’il puisse trouver !

flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz

Puis je suis allée chercher des clichés de l’été dernier et me suis retrouvée devant la vitrine du magasin de bonbons Un monde à part, devant laquelle n’importe qui retrouve immédiatement son âme d’enfant. Dur choix à faire parmi les choupa choups, les sucres d’orge ou encore les fraises tadaga (comme les appelle ma petite gourmande) !

flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz
Et voici un grand moment que j’ai vécu à Metz, où je me suis émerveillée comme une enfant : l’envol des montgolfières lors des Montgolfiades 2016 au Plan d’eau de Metz. J’y avais emmené mes enfants la veille de la rentrée des classes. Je vous avais déjà raconté ce moment poétique dans un article dédié. Et si comme moi vous vous amusiez à définir quelles formes ont pris les nuages ? Moi je vois une tête de cheval à droite de la montgolfière, par exemple !
 Montgolfiades Metz 2016

Jour 22 Pour l’amour du papier

J’aime la caresse rêche du papier au moment de tourner la page, celle qui chatouille le bout des doigts et aiguise l’envie de poursuivre la lecture, en nous emportant toujours plus loin dans l’histoire ! Mais quel rapport avec Metz ?

flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz
Pendant le Festival Le Livre à Metz sera remis le Prix littéraire Marguerite Puhl Demange, dont j’ai fait partie du jury aux côtés d’autres lecteurs passionnés pour cette édition 2017 !  J’ai donc choisi d’illustrer le thème de Flow « Pour l’amour du papier » avec les quatre romans en compétition. Je les ai lus en février, en parallèle de mon challenge photos. J’en ai feuilleté chaque page avec délectation. En ce 22 février, j’avais déjà lu les trois premiers romans et venais de me plonger dans la découverte des Deux remords de Claude Monet. Promis, je raconterai cette expérience passionnante dans un prochain article !

Jour 23 Ecrire est un bon antistress

Après la lecture, Flow avait prévu d’aborder l’écriture … comme antistress … Il me fallait donc trouver une écriture quelque part dans Metz, et immédiatement m’est revenue en tête cette sage citation taguée sur un immeuble de la rue du Vivier, en contrebas de la cathédrale.

Le présent c’est… Maintenant…

flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz

Ecrire sur les murs est apparemment un bon antistress pour certains… Mais si ceux qui les lisent peuvent déstresser en lisant leur message, alors no stress, le compte est bon ! Clin d’oeil spécial en cette période d’élections présidentielles …

Jour 24 Délicates découpes

J’étais très très inspirée par ce thème ! Je suis allée rechercher des silhouettes d’arbres et des nuages se découpant sur des ciels bleus, de fines découpes de fer forgé sur un portail ancien, ou encore l’ombre de la grande roue se découpant sur le vitrail de la cathédrale. Partout où nous regardons avec finesse, les découpes subtiles se révèlent, qu’elles soient le fait de l’homme ou de la nature.

flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz

flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz
Je suis amoureuse des trois photos de ce triptyque. Et j’aurais pu retrouver des dizaines de photos de délicates découpes dans les parcs, les monuments, les façades et les ciels à Metz… Cette ville regorge de surprises délicates, et ce challenge m’a aidée à aiguiser mon oeil vers ces jolis détails.
flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz
Avec ses tons bleutés rehaussés par le rouge des fleurs, avec le fin ciselage des grilles, et le reflet subtil du Temple Neuf dans la véranda, je trouvais un potentiel fou à cette dernière photo. Mais bien qu’elle soit ma préférée des trois, elle a été moins appréciée que les deux autres par le public des réseaux sociaux. Les voies d’Instagram sont impénétrables !

Jour 25 Savoir recevoir

Encore un thème très inspirant ! Si inspirant que j’ai posté un nombre record de clichés ce jour-là, en jouant sur le moment de la journée auquel je publiais la photos. J’ai proposé quatre variations sur le thème de Flow « Savoir recevoir », à partir de clichés pris à diverses occasions dans Metz. Leur publication a donc rythmé la journée. Savoir recevoir des invités en les régalant… Savoir recevoir son bébé après une préparation parfaite… Savoir recevoir les applaudissements d’un public conquis après avoir dansé à l’Opéra théâtre… Il y a tant d’occasions à Metz de savoir recevoir et de ressentir de la gratitude pour ces beaux moments. Et tel est bien le but de Flow Magazine avec ce challenge : nous aider à voir le beau et le bon, et à ressentir de la gratitude. Mais chut, j’anticipe sur la fin du challenge !
flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz

La première, publiée le matin, est un cliché du petit-déjeuner complet servi à l’Instant Thé : voici une adresse et un repas excellent dont j’aurais dû vous parler depuis longtemps ! On y sert un petit-déjeuner sucré, salé ou complet (sucré + salé) chaque jour de la semaine ; à l’exception du dimanche où la maison sert des brunchs. Je vous laisse en découvrir le contenu en photo. Il est à 10€, la boisson chaude, la confiture, la recette et l’accompagnement des oeufs sont au choix. Ici c’est bon café, bacon avec œufs brouillés, et confiture poire vanille, d’une douceur extraordinaire et qui s’allie à merveille avec le beurre. En semaine il y a peu de monde, mais il est quasiment exclusivement féminin et on y lie facilement la conversation (n’est-ce pas Sandrine, Clémentine, Julie et Karine ?). J’adore cette adresse !

Pour la deuxième publication, j’ai parlé d’un autre restaurant que j’apprécie tout particulièrement, et dont j’ai déjà parlé sur le blog : Le Jardin des chefs (ici et ). J’ai mis en valeur leur présentoir de liqueurs sur le bar, en mettant en évidence la liqueur de mirabelle qui incarne exactement l’art de recevoir à la manière lorraine.
flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz
Pour la troisième photo, j’ai repensé à ma préoccupation principale de l’année dernière : savoir recevoir bébé ! Et j’ai publié un cliché du lit de mon fils, en profitant de ce thème pour rappeler ma série d’articles autour de la maternité Claude Bernard, la préparation à la naissance et le shopping grossesse et bébé à Metz.
Hasard du calendrier du challenge : ce soir là, ma belle-soeur m’a annoncé qu’elle est enceinte de son deuxième enfant !
flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetzEnfin, pour le quatrième cliché en soirée, j’ai retrouvé et publié un excellent souvenir : le ballet de la Belle au bois dormant vu le 23 décembre dernier à l’opéra théâtre de Metz.
flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz

Jour 26 Le temps des fleurs

Non seulement ce thème était inspirant… mais il était même trop facile quand on vit à Metz, dans cette ville si verte et fleurie ! Mais comme j’avais déjà publié plusieurs photos des fleurs de la Ville en été pour le thème Frida Kahlo, j’ai dû fouiller encore plus loin dans mes archives et prendre deux clichés du printemps dernier, dans le quartier du Pontiffroy en fleurs.
flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz
La publication de ces deux clichés a fait grandir mon impatience de voir les couleurs et les fleurs envahir à nouveau mon quartier. Et voilà la pluie ? Tant mieux car elle va aider les bourgeons à pousser et à éclore plus vite !

Jour 27 Voilà la pluie ? Tant mieux !

Voilà la pluie ? Tant mieux encore, j’en avais besoin pour illustrer mon avant-dernier thème du challenge ! Les nuages gris pesaient de tout leur poids sur les clochers de la Cathédrale Saint-Etienne ce matin-là, tranchant avec l’or de la Pierre de Jaumont. Grâce à cette teinte jaune, Metz n’est jamais triste, même par temps de pluie !
Cent personnes ont aimé ce cliché : et oui, la communauté Instagram était totalement conquise par Metz après avoir passé un mois à la regarder sous tous les angles !
Pour ma part, j’aime les contrastes de hauteurs, de teintes et de formes sur cette photo. Les formes simples et graphiques des immeubles font comme un jeu de cubes posés au pied de la Lanterne du Bon Dieu. Leurs fenêtres étroites rendent encore plus immenses et délicats les vitraux de l’édifice. Les flèches gothiques de la cathédrale sont tendues vers le ciel et vont percer les nuages. L’ange joue de sa trompette, aussi imperturbable face aux éléments déchainés qu’une sirène à la proue d’un navire. Il se tient droit devant ce ciel d’apocalypse. Alors que ce cliché me semblait au départ simple et presque triste, le paysage photographié a en réalité une vraie force visuelle et évocatrice. On vient de percer là le charme de Metz !
 flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz

Jour 28 L’amour et la beauté de l’ordinaire

Je viens de parler d’apocalypse, mais bien entendu je voulais terminer ce challenge en apothéose et obtenir un nombre record d’approbation sur le cliché qui allait clôturer le challenge ! Or il me fallait montrer… l’ordinaire. Et incarner l’amour dans un cliché. Mais voici déjà deux semaines que mon petit coeur avait fini sa balade dans Metz et s’en était retourné vivre au chaud dans le coffre à jouets de ma fille !
J’ai cherché longtemps, longtemps, longtemps ce matin-là ! J’ai regardé avec encore plus d’attention et d’admiration que d’habitude la Place Jeanne d’Arc, le Cloitre des Récollets, la Rue Taison, la Place Saint-Jacques… J’ai balayé mes milliers de photos, et j’ai balayé mentalement les sujets des articles de mon blog, qui parlent tous de l’amour et la beauté de Metz.
Et c’est en redécouvrant cet article sur les jardins secrets de Metz que j’ai retrouvé ce cliché.

Ici il s’agit de la porte de l’ancien hôtel particulier d’Argan, situé En Nexirue à Metz et transformé en immeuble d’habitation. La teinte bleue turquoise de la porte et du vieux plafond sont incroyables. Ce n’est pas la première fois que je me dis que Metz a des airs méditerranéens. Là voilà bien loin de l’image austère que son statut de ville militaire voudrait nous laisser accroire !

Ce cliché a été l’apothéose de mon challenge, dans tous les sens du terme. Non seulement il était le dernier, mais il a recueilli plus de 120 « J’aime » sur Instagram ! Il a ainsi devancé la cathédrale Saint Etienne, qui avait pourtant soulevé l’enthousiasme à chacune de ses apparitions (au moins 90 J’aime pour chaque cliché). Devant lui ne reste que la photographie prise du Moulin des Thermes et du Temple de la Garnison au-dessus de la Moselle gelée.
flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz

Mon bilan du challenge Flow2ans

Ainsi s’achève ce voyage d’un mois dans Metz, au gré des thèmes inspirants ou déroutants proposés par Flow.

Si l’on parle d’abord de chiffres, je suis plutôt satisfaite de mes résultats ! Chaque cliché a été vu plus de 500 fois, et apprécié entre 60 et 140 fois (le plus souvent autour de 70 fois). Environ 80 Instagrammeurs se sont mis à suivre mon compte Instagram @elisadoptemetz durant ce mois. Quant à moi, j’ai découvert des comptes Instagram  de dessinatrices, décoratrices, lectrices, poètes, mères et / ou photographes avec des clichés très éloignés de Metz, mais qui me font rêver lorsque je les regarde !

Et parlons maintenant de mon ressenti !

Comme je l’ai dit en introduction à cette série d’articles sur mes quatre semaines de challenge, j’ai trouvé « ce challenge excitant, ardu, obsédant, mais au final passionnant et vraiment enrichissant ».

J’ai contemplé les milliers de clichés que j’ai faits de Metz durant les dix premiers mois de mon séjour ici, et j’ai retrouvé des paysages, des moments et des souvenirs merveilleux qui m’ont fait chaud au coeur. Imaginez-vous passer un mois à chercher autour de vous des choses belles, drôles, subtiles et pleines de sens pour les partager avec des gens qui aiment aussi ce type de chose. Sans doute que, comme moi, vous vous sentiriez gais, entourés et optimistes.

Je me suis laissée aller à être loufoque, en emmenant un nounous en peluche lécher la vitrine d’une pâtisserie ou en allant exprès à la gare faire un cliché. Et j’ai appris à laisser l’inspiration venir.

Et quand il est arrivé que la journée passe sans que j’aie trouvé un bon cliché pour illustrer le thème de Flow, les circonstances ont pris les choses en main et m’ont servi la photographie sur un plateau. Vrai de vrai, c’est quand on ne cherche pas qu’on trouve ! C’est ainsi que j’ai pu illustrer le thèmes des carnets, des créatifs bordéliques et des cartes postales.

Finalement, ce n’est pas tant moi que Metz qui a relevé le challenge Flow2ans. Je me doute que Flow espérait valoriser son magazine et sa communauté de lecteurs créateurs à travers ce challenge. J’imagine que Flow Magazine était loin de s’attendre à voir son challenge détourné de cette façon. Mais je dis bravo Metz, qui mérite plus que tout son slogan :

flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *