Relever le challenge Flow2ans avec des photos de Metz – semaine 2

flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz
Suite du challenge photos Flow2ans que j’ai relevé en février à l’aide de photos de Metz. Un jour, un thème, un cliché : vous verrez que j’ai pris un bon rythme en semaine 2. Et que la communauté Flow2ans semble plutôt apprécier les images de notre belle Ville !

flow2ans-challenge-photos-metz-adoptemetz

 

Après avoir respiré un grand coup hier devant deux belles photos de Metz et de la campagne mosellane sous le ciel bleu, c’est parti pour une nouvelle semaine de photos et de remue-méninges pour relever mon défi du mois : illustrer chaque thème du challenge Flow2ans avec une photo de Metz ou prise à Metz. (Vous voulez revoir les images et les coulisses de la première semaine ? C’est ici !)

Challenge Flow2ans semaine 2, c’est parti ! Allons chercher dans Metz des carnets, des nounous en peluche, du désordre et un crochet – et oui !

Jour 8 Le bonheur des choses simples

flow-2-ans-challenge-photo-metz-elise-gaultier

Ce sujet lancé pour Flow2ans a été parfait pour me poser cette question essentielle : qu’est-ce qui me rend heureuse au quotidien, et qui ne coûte rien, et dont tout un chacun peut profiter aussi ? La réponse est : regarder.
J’aime en particulier regarder mes enfants s’amuser. Alors je suis allée retrouver un précieux souvenir photographié cet été : j’avais emmené ma fille à Metz Plage par une splendide journée de juillet. C’était notre dernière journée en tête à tête avant la naissance de son petit frère, et j’avais profité de pouvoir me consacrer totalement à elle.
J’aime aussi admirer une belle vue, que ce soit pour aller travailler ou à l’école ou en courses ou en promenade (ou, très rarement, en footing). Et comme j’habite à deux pas du plus beau pont de Metz qui a le plus beau panorama sur la Ville, imaginez mon bonheur ! Attendez, regardez d’abord la vue en question quand le ciel est tout bleu :
flow-2-ans-challenge-photo-metz-elise-gaultier
… Et maintenant, imaginez mon bonheur !
On ne voit que la moitié de ce panorama, qui couvre les clochers de la cathédrale Saint Etienne, du Temple neuf et du Temple de la Garnison – le seul qui. Seul ce dernier apparaît ici, derrière le Moulin des Thermes et la Préfecture.
Et ce paysage a semble-t-il fait le bonheur de nombreuses pupilles puisque le cliché a été aimé plus de 140 fois sur mon compte instagram, et repris par le compte enjoy moselle, où plus de 100 personnes l’ont lié ! La communauté Flow n’est pas insensible au charme de Metz…

Jour 9 Bonjour cher désordre

Dans une ville militaire comme Metz, qui a été allemande de surcroît, comment illustrer Metz ce thème sur le désordre ? Je ne me sentais franchement pas inspirée ce jour-là !
Mais parfois dans ce challenge, il y a eu des hasards fabuleux, et notament en ce jour du défi sur le désordre. Je flânais dans les allées du salon Creativa et, en m’arrêtant sur un stand de washis et tampons, j’ai déniché le tampon « Je ne suis pas bordélique, je suis créative ». Malheureusement, on ne voit pas Metz dans ce cliché, mais je vous assure qu’il a été pris à Metz !
Et c’est à Creativa encore que j’ai trouvé l’illustration du thème du lendemain : Copier n’est pas tricher.

Jour 10 Copier n’est pas tricher

flow-2-ans-challenge-photo-metz-elise-gaultierAvec mon cliché, j’ai pu valoriser la superbe exposition d’illustrations de contes de fées en courtepointes que j’ai admirée lors du Salon Creativa.
Pour être sûre qu’elles ne copient et ne trichent pas, on a demandé à trois femmes situées chacune sur un bout du monde : une Française, une Américaine et une Japonaise, de créer une courtepointe (ou quilt) autour d’un même conte. Trente contes ont ainsi été illustrés, chacun de trois manières variées, avec des interprétations, des sensibilités, des angles et des techniques différentes. Le résultat était poétique, envoûtant, bluffant. Pour le challenge Flow2ans, j’ai gardé les trois courtepointes de « la femme neige », un conte japonais racontant la rencontre et le mariage de la femme neige, qui tue les hommes en les frigorifiantde son haleine glacée, et d »un jeune bûcheron dont elle tombera amoureuse. L’histoire conjugale est assez semblable à celle de la Fée Mélusine : l’homme épouse une femme qui lui cache ses pouvoirs ou son apparence surnaturelles, et la perd le jour où il les découvre en bravant les interdits qu’elle lui avait imposés.
Sur les trois courtepointes que j’ai photographiés ici, j’ai été envoûtée par les contrastes soyeux de blanc, de noir et de gris qui donnent à comprendre la grande mélancolie de cette histoire. Les tissus choisis rendent merveilleusement bien la neige.
Si vous voulez voir d’autres contes tout aussi joliment illustrés, rendez-vous ici !

Le lendemain, un autre sujet s’annonçait aussi compliqué à raccorder à Metz que celui-ci : le crochet à travers le monde. Mais là encore, il suffisait d’interpréter les termes du sujet… Et là j’ai choisi un cliché qui a indubitablement été pris à Metz !

Jour 11 Le crochet à travers le monde

flow-2-ans-challenge-photo-metz-elise-gaultier

Le crochet est une technique de couture bien familière aux membres de la communauté Flow. Malheureusement je ne le pratique pas ! Je n’ai jamais pu prendre le sujet au pied de la lettre mais en ai détourné les mots principaux pour mettre en valeur un charme de Metz. Ainsi, le crochet m’a fait penser à la réalisation de motifs fins. J’ai donc pensé aux découpes délicates des vitraux de la Cathédrale. C’était l’occasion rêvée de présenter la photo d’une rosace de la Cathédrale, comme je le souhaitais depuis longtemps !

J’ai donc présenté un cliché du vitrail ouest de la cathédrale Saint Etienne, avec sa fine rosace en pierre dorée par le soleil couchant. Succès pour cette photo, qui a été aimée plus de 100 fois !

Jour 12 On est plus créatif à deux

flow-2-ans-challenge-photo-metz-elise-gaultier
Mais qu’est que Metz peut bien avoir à faire avec cette phrase : « On est plus créatif à deux » ?!
La réponse est venue complètement par hasard, alors que j’avais décidé de lâcher prise ce jour-là et laisser la photo venir à moi. Car j’avais beau creuser, il n’y avait rien à extraire de mes méninges !
Ce dimanche là, j’étais en train de compléter mon article 20 activités à faire avec les enfants pendant les vacances de février (les plus fins et fidèles observateurs du blog auront en effet remarqué que cet article a changé plusieurs fois de titre, en passant de « 16 activités » à « 18 activités » puis « 20 activités » au fur et à mesure de mes trouvailles).  J’étais donc en train de compléter mon article, disais-je, lorsque mon bébé assis jusque là dans le transat à quelques centimètres de moi a exigé de venir sur mes genoux… et s’est retrouvé quelques minutes le nez devant le blog. J’ai saisi cet instant en photos, au début sans arrière pensée. Et en le regardant plus tard, j’ai réalisé qu’il illustrerait ce thème à la perfection.
En effet, j’ai lancé www.adoptemetz.com il y a bientôt un an, mon fils grandissait alors en moi. Désormais, il tente de m’aider à sa manière depuis mes genoux ! D’ailleurs, il est à l’origine d’une série d’articles sur la préparation à la naissance et l’accouchement à la maternité Claude Bernard, qui sont les pages les plus lues de ce blog !

Jour 13 Une ode aux carnets

Comme cette image s’est faite attendre ce jour-là ! J’avais bien pensé aux carnets de voyage, mais n’en ai pas écrit sur Metz. J’ai fait un blog, me direz-vous…
C’est en fin d’après-midi, en allant acheter des feutres et colles à la librairie Hisler Even, que j’ai trouvé LE carnet que je n’attendais même pas, puisque je ne pensais pas qu’il existe… Il s’agit d’un carnet de notes dédié à Metz avec croquis des places, monuments et même recettes de Metz. Anne Calife en a eu l’idée, Jacques Caspar a dessiné, The Menthol House a édité, le tout a été fabriqué en France sur papier FSC : tout pour me plaire !!! Il existe plusieurs versions de la couverture : soit la rue Taison avec le Graoully, soit la cathédrale. J’ai choisi notre Graoully pour faire connaître cette figure légendaire de Metz, qui terrorisait les habitants avant d’être noyé dans la Seille par Saint Clément.
Encore une fois, le hasard m’a mise sur une piste parfaite ! L’inspiration est vraiment partout à Metz… Et vous le verrez dans le récit des prochaines semaines de mon challenge photos Flow2ans…
Vous avez manqué le début du challenge ? Cliquez ici pour voir mes toutes premières photos !
Et si vous y avez pris goût, ne manquez pas le récit de la semaine 3 et la semaine 4 !
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. Bonjour,
    Merci pour votre petit blog sur le carnet « une histoire avec Metz », je serai présente avec le dessinateur au salon du livre messin en avril. Serai ravie de vous rencontrer.
    Bien à vous,
    Anne Calife

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *