Future maman à Metz Ep.2 : la préparation à la naissance et à l’allaitement à l’hôpital Claude Bernard

Avant d’accueillir mon deuxième enfant cet été à l’hôpital-clinique Claude Bernard, j’ai bénéficié de conditions idéales de préparation à la naissance auprès des sage-femmes et médecins de Feminae, le bâtiment attenant à l’hôpital-clinique Claude Bernard.

Mon programme sur mesure de préparation à la naissance

La préparation à la naissance se fait sur sept heures (le nombre d’heures que la Sécurité sociale prend en charge), en plus d’un entretien prénatal avec une sage-femme, censée se tenir dès le premier trimestre.
Je crois qu’aucune préparation ne ressemble à une autre. Pour mon premier enfant né à Paris, toutes mes séances avaient eu lieu à mon domicile, concentrées sur les trois premières semaines de mon congé maternité… faute de place restante dans les cours collectifs à 26 futures mamans (place occupée par les mamans qui allaient accoucher seulement trois mois après !). A Metz, je me suis mieux organisée, en réalisant d’abord l’entretien prénatal préalable et en démarrant la préparation à la naissance au sixième mois de grossesse. Comme je le racontais dans le premier article de la série « Future Maman à Metz », il m’a fallu passer un peu de temps prendre de nombreux rendez-vous. Mais une fois cette organisation mise en place, tout a été fluide et je n’aurais pu rêver meilleure préparation !
Livret accueil Claude Bernard
Livret d’accueil Hospitalisation de l’Hôpital clinique Claude Bernard, édité par l’hôpital
J’ai profité ensemble d’un large choix de méthodes de préparation à la naissance proposées par le cabinet de sage-femmes du rez-de-chaussée de Feminae : la piscine, la sophrologie, l’hypnose et le yoga prénatal. Mon choix s’est fixé sur deux critères : les horaires disponibles et les méthodes que je souhaitais suivre.
Dans un programme conçu sur mesure, j’ai pu combiner séances de sophrologie et séances en piscine, toutes avec Marie-Claude Laplace. De séance en séance, nous avons défini les sujets que je voulais aborder, en tenant compte de ma première expérience d’accouchement. Pour cette deuxième grossesse, j’ai abordé les premières contractions, le travail, la respiration, la poussée, le rôle du père, les premières heures du bébé et le retour à la maison. Quelle que soit la méthode, les séances rassemblent entre 3 et 5 mamans, qui vont accoucher à un mois d’intervalle. L’une des séances a consisté à visiter la maternité pour se familiariser avec les lieux et visualiser l’accouchement et les heures d’après.

L’entretien prénatal : discussion autour des conditions d’arrivée de Bébé

Tout a commencé avec l’entretien prénatal, portant sur « le projet de naissance », avec l’une des sage-femmes du cabinet Feminae, Alexandra Bauer. Sur la base d’un petit questionnaire, nous avons évoqué les conditions matérielles et psychologiques, dans lesquelles allait arriver l’enfant. Tout cela était prétexte à ce que le papa et moi partagions nos appréhensions ou notre état d’esprit. Nous avons parlé de mon hygiène de vie et la sage-femme a fait un rappel des règles alimentaires à suivre pendant la grossesse. Enfin, elle a présenté les différentes méthodes de préparation à la naissance pour les séances suivantes. Cet entretien prénatal, qui nous a été « imposé » par les sage-femmes, est presqu’un luxe, car bien des futurs parents passent à côté faute de connaître cette pratique à laquelle on a tous droit !

Les séances de sophrologie : se préparer à la naissance par la détente

Dans les séances de sophrologie, nous écoutons d’abord un topo de la sage-femme sur le sujet du jour, posons nos questions, sommes invitées à partager nos expériences, nos appréhensions et nos questions. Elle nous explique à quoi nous devons nous attendre et comment gérer ce que notre corps va ressentir, avant de nous faire faire un exercice de sophrologie, à reproduire chez nous pour se l’approprier et à utiliser le jour J, et nous plonger dans un état de grande relaxation. Nous les mamans sommes allongées sur nos petits matelas de sol, étendues sur le côté, enlaçant le coussin d’allaitement de nos jambes et nos bras, et nous sommes invitées à nous concentrer sur notre respiration, sur la pesanteur de notre corps, sur les sons, pour entrer en sommeil sophronique… Le temps suspend son vol… et c’est là que bébé tambourine ! La sophrologie apporte donc détente et apprentissage puisque nous travaillons la décontraction du corps, la concentration et la respiration pour gérer les contractions lors du pré-travail.

Se préparer à la naissance en piscine : papoter en travaillant !

Les séances en piscine ont lieu au centre de rééducation Pierre de Coubertin, voisin de l’hôpital. Les conditions y sont royales : un bassin calme et lumineux auquel on accède via quatre cabines de vestiaire neuves et propres, dans une ambiance aussi feutrée et zen que dans les piscines de palace.
Centre de rééducation Pierre de Coubertin, Metz, où se passent les cours de préparation à la naissance en piscine
Centre de rééducation Pierre de Coubertin, Metz, où se passent les cours de préparation à la naissance en piscine
Mais on y bosse ! La préparation est plus physique que la sophrologie. La sage-femme alterne consignes pour des exercices, exposé et questions – réponses avec les futures mères sur le sujet du jour.
D’abord elle nous amène à trouver une position dans l’eau qui nous libère totalement de la pesanteur du ventre (en penchant le ventre vers l’avant). Puis elle nous fait travailler l’équilibre de notre corps, la position du bassin et la respiration pendant l’accouchement, afin de pouvoir gérer tout cela le jour J même si les conditions seront beaucoup plus difficiles ! Pendant les exercices on papote, on raconte nos premiers accouchements ou notre premier tour à la maison si on a déjà eu un premier enfant, ou on pose nos questions.
Avec quel regret je dois quitter la piscine et retrouver ma pesanteur à l’issue des séances !

La préparation à l’allaitement, utile mode d’emploi !

Enfin, j’ai pu suivre une séance de préparation à l’allaitement. C’est une étape qu’on ne m’avait pas proposée à Paris et qui a été formidablement utile pour quelques rappels et bons conseils.
La préparation à l’allaitement passe par une rencontre avec une sage-femme et d’autres mamans pour en évoquer toutes les étapes, de la première mise au sein après la naissance à la dernière tétée après sevrage. Elle a lieu dans la salle des papillons, autour de la table ronde de Cathia Visse. La conversation a commencé par cette question de la sage-femme : «  Quelles sont vos motivations à allaiter ? Dans quelle mesure vous sentez-vous motivée ? » Dans la séance qui a duré près d’une heure et demie, nous n’avons négligé aucun aspect : choix du soutien gorge, position du bébé, alimentation et sommeil, portage, tire-lait (et le prix de la location!).
Outre ce mode d’emploi fourni avant la naissance, un accompagnement très fort est proposé par la sage-femme lorsque l’allaitement a débuté, via le téléphone et les visites à domicile ou la venue en cabinet.
C'est quoi une sage-femme ?
Dans tout ce processus de préparation, j’ai aimé le quasi-sur-mesure des séances de préparation lié à la petite taille du groupe et le choix des activités et thèmes de séance, la rencontre avec les autres mamans, les salles spacieuses et climatisées, les sage-femmes disponibles, attentionnées, très encourageantes, non alarmistes, qui répondent à toutes les questions sans jugement ni moquerie. Chacune promet de passer à la maternité ou nous fait promettre de la prévenir et venir la voir après la naissance.

Avec tout cela, je me sens parée ! Ne reste plus qu’à compléter cette belle préparation par un massage relaxant… dont je parle dans le prochain épisode !

Pour information : les sage-femmes du cabinet Feminae de Claude Bernard ont leur site internet : http://sf.feminae.free.fr 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

  1. Bonjour Elisa,
    Je découvre vos articles…un peu tardivement..Suis en vacances depuis début Août et fort heureusement pour moi j’ai laissé de côté mon portable, montre etc….
    Bon, là, je viens de craquer…
    Un grand Merci pour vos témoignages encourageants!! ( accessoirement je suis Kristin Budnik, une des sages femmes)
    Je pense vous avoir croisée avant mon départ en congés, sauf erreur…
    Comment va Baptiste ? Sa maman et également sa grande soeur et son papa?
    Serait il possible de créer un lien entre vos articles et notre site Web du cabinet??
    Ce serait super sympa.
    A bientôt!
    Je range mon portable au fond du sac….
    Bien cordialement, Kristin

  2. Bonjour Kristin, bon retour de vacances, j’espère que celles-ci se sont bien passées ! Merci pour votre petit mot ! J’apprends ainsi que le cabinet a un site internet et je m’empresse de mettre le lien ici : http://sf.feminae.free.fr, et je l’ajoute de ce pas dans l’article. Gabriel a un mois aujourd’hui et a bien grandi et grossi grâce à vos précieux conseils lors des visites post-natales 😉 A bientôt ! Elise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *