Imagine Metz en 2030 !

imagine-metz-2030-adoptemetz

J’aime Metz aujourd’hui. J’aime sa nature, sa culture, son patrimoine, ses belles et bonnes adresses de boutiques et de restaurants, ses gens, ses commerçants. Je l’aime telle que je l’ai trouvée en arrivant en 2016, d’ailleurs elle se bonifie avec l’âge. Je l’aime d’autant plus parfaitement que je les aime avec les petits défauts que je lui ai découverts !

Et dans dix ans, aimerai-je encore Metz et ma vie ici ? Qu’est-ce que que j’aimerais y trouver, y vivre, y faire ? Qu’est-ce qui me retiendrait d’en partir ?

Je l’imagine dans cette rubrique Imagine Metz en 2030, afin de partager mes préoccupations pour le futur de la Ville et de la Métropole, et faire remonter les récits et les souhaits des citoyens intéressés par l’avenir de ce territoire humble, mais splendide et attachant.

metz-montgolfières-montgolfiades-adoptemetz
Photo de Metz prise à l’aube, lors de mon baptême en montgolfière pendant les Montgolfiades 2018 à Metz. @EliseGaultier

A l’aube de cette année 2019, année pré-électorale où il sera beaucoup question du futur, je vous propose une série d’articles décrivant la Metz que j’imagine en 2030. Comment pourrait être ma vie en 2030 à Metz ? Comment je travaillerai ? Comment j’élèverai mes enfants ? Comment je me divertirai ? Comment je m’exprimerai et comment je participerai à la vie de la cité ? Comment je me nourrirai et comment je consommerai ? Comment je me déplacerai ? Comment j’habiterai ? J’espère qu’en lisant ces articles, vous aurez vous aussi envie d’imaginer Metz en 2030 et partager vos récits en commentaire de cet article. Avec pour objectif final, peut-être, de construire notre vision commune ?

Mais avant de commencer à imaginer l’histoire, en voici le prologue avec les explications sur la genèse et les intentions de cette toute nouvelle rubrique du blog adoptemetz.com.

Votez Metz ou imaginez Metz ?

imagine-metz-2030-adoptemetz

D’habitude dans ce blog, c’est la mère qui parle, ou bien la passionnée de culture, ou la gourmande… Ici aussi la femme et la citoyenne qui veut parler ici : en tant qu’habitante qui adore ma ville, en tant que citoyenne impliquée pour ma ville, en tant qu’être doué de parole et de pensée, en tant que femme et mère qui vit et se projette dans cette Ville.

Certains verront peut être dans cet article une dimension politique , inédite sur ce blog jusqu’ici. Je l’assume. Dans le contexte national des GJ et du Grand Débat, et dans le contexte politique local très ouvert en propositions pour la Ville et en candidatures, il me semble opportun de m’exprimer sur l’avenir de ma Ville. Il me semble nécessaire qu’en tant que citoyenne, je parle avant ceux qui voudront me gouverner. Il me semble insuffisant de « Voter Metz » en utilisant ma souris et mon pouce pour cliquer. Metz vaut bien une argumentation !

Comment imaginez-vous Metz en 2030 ? Une question récurrente

Voilà une question récurrente, qui a été posée plusieurs fois ces dernières années aux habitants et aux professionnels de Metz Métropole… En 2013 déjà, 2030 était dans toutes les têtes

imagine-metz-2030-adoptemetz

En 2017, la question présidait à la révision du Plan local d’urbanisme et à l’élaboration du Projet de territoire durable et solidaire. En tant qu’habitante, j’avais participé au café citoyen des comités de quartier à imaginer comment serait Metz en 2030 s’il faisait 30 degrés de juin à octobre, si on appliquait le zéro déchet zéro gaspi et le zéro voiture. Les idées ont fusé !

Ma préférée, la plus subversive, est venue de Jean-François Neveu de la Ferme de Borny : et si en 2030 on se passait de frigo grâce à nos nouvelles habitudes d’achats et de consommation alimentaire ?!?

La question a été reposée deux fois en parallèle en 2018 à Metz : pendant la démarche Dix ans ensemble organisée par la Ville pour célébrer les 10 ans de mandat du Maire Dominique Gros, et pendant l’élaboration du projet métropolitain (le processus de concertation et de prospective a été bien décrit dans cet article).

imagine-metz-2030-adoptemetz

Dans le cadre de ma vie professionnelle où je suis animatrice d’événements professionnels et de concertations publiques autour du développement durable, j’ai posé moi aussi cette question : « Rêvons de Metz en 2030 ». J’avais lancé ce défi à 90 acteurs socio-économiques de Metz lorsque j’ai animé le premier atelier d’élaboration du nouveau projet de territoire durable et solidaire de la Ville de Metz, et ils avaient répondu à l’aide de visuels et de mots.

imagine-metz-2030-adoptemetz

imagine-metz-2030-adoptemetz
Cartes réalisées par les partenaires socio-économiques et les services de la Ville de Metz réuni dans l’atelier « Rêvons de Metz en 2030 » préalable à l’élaboration du nouveau projet de territoire durable et solidaire, animé par Elise Gaultier pour la Mission Développement durable et solidaire de la Ville de Metz

Embarquement pour 2030 vers une Metz zéro défaut ?

A questions similaires, réponses similaires. A questionneurs similaires (la puissance publique), répondants similaires (les citoyens les plus informés et engagés).

Les participants se prêtent facilement à rêver d’une Metz idéale, peuplée de citoyens parfaits, dotée d’un cadre de vie paradisiaque et administrée par des politiques publiques tout à fait adaptées et toutes puissantes …

Et faut-il nous laisser aller à rêver de paradis, alors que la réalité de la société nous apparaît chaque jour comme plus inégalitaire et cynique, et que le chemin à parcourir vers les lendemains qui chantent nous semblent de plus en plus long, imprévisible et tortueux ? Faut-il se faire peur en imaginant l’enfer ? Car oui, on pourrait aussi faire l’exercice inverse, comme réfléchissent les spécialistes de la prospective, en imaginant une Metz devenue invivable et en s’expliquant comment on en serait arrivé là. D’ailleurs, notre cerveau est un champion dans l’art d’imaginer le pire et de refuser le changement !

Face à cette question, je n’avais pas encore apporté ma propre réponse ! Or le temps me semble venu de me poser la question, et d’y répondre sous la forme d’un récit. Et à un an de choisir une nouvelle équipe d’élus pour la Ville, pour les communes autour de Metz et pour la métropole messine, le récit semble être une forme légère, mais qui pourrait autant guider mon choix d’électrice que guider les propositions des candidats (sait-on jamais !).

imagine-metz-2030-adoptemetz
Visuel créé par @adoptemetz à partir du visuel de la campagne Je vote Metz, conçu par l’agence Inspire Metz et Philippe Starck pour la candidature de Metz au titre de European Best Destinations 2019

Le récit m’a permis de faire appel à mon imagination, tout comme le fait Philippe Starck. Ce grand designer français est notre figure emblématique de la campagne « Je vote Metz », qui bat son plein à l’heure où j’écris ces lignes. C’est lui qui a dessiné la prochaine folie architecturale du Quartier de l’Amphithéâtre : la Maison Heler !  Cet hôtel du groupe Hilton ouvrira ses portes au début des années 2020 et fera partie de notre paysage urbain en 2030.  Dans la vidéo de présentation du bâtiment, sa vision d’une tour érigée au milieu de la forêt est assez inspirante (pour le moment, la forêt est surtout composée des grues !)

imagine-metz-2030-maison-heler-hôtel-starck

Plutôt que voter Metz tout de suite, j’ai « designé » mon mode de vie à Metz en 2030.

En 2030, j’aurai 46 ans et je serai riche de …

En 2030, j’aurai 46 ans, mes enfants en auront 17 et 14. J’habiterai toujours Metz, après quelques hésitations à déménager vers le Centre ou l’Ouest pour me rapprocher de ma famille, de la mer, de quelques opportunités professionnelles bien plus rémunératrices, de Paris où j’aimerais que mes enfants étudient. Mais j’aurai trouvé plusieurs bonnes raisons de rester.

La première c’est que j’aurai développé mon sentiment d’identité et d’appartenance messine. La seconde, c’est que j’aurai un mode de vie plaisant dans un cadre de vie imbattable, à défaut d’avoir le meilleur climat de France (quoique…). La troisième, c’est que chaque membre de ma famille : mon mari, mes deux enfants et moi, aura des opportunités d’avenir et de succès à Metz.

adoptemetz-bateaux-metz-vacances
Photo @EliseGaultier

Dans cette rubrique dédiée à Metz en 2030, je vous propose un récit qui décrit mon mode de vie futur, et explore le territoire de Metz Métropole en 2030.

En voici les deux premiers chapitres :

Et vous ? Metz en 2030, vous l’imaginez comment ? N’hésitez pas à laisser vos idées ou vos scenarii en commentaire des articles de cette rubrique Imagine Metz en 2030 !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.